Mon fils de deux ans ne veut plus dormir tout seul : la solution pour y remédier

L’heure du coucher va bientôt arriver et le stress commence à se faire ressentir. Votre fils ne veut plus dormir tout seul. Pas de...

Test d’ovulation, comment ça marche et comment cela se passe ?

Pour optimiser les chances de tomber enceinte, il est possible d’identifier sa période de fertilité. Face à ce type de test, on peut se...

Les habitudes à suivre à une grossesse de 23 semaines d’aménorrhée

Vous avez passé le cap des trois mois de grossesse. Vous êtes actuellement à grossesse de 23 semaines d’aménorrhée, les malaises sont passés, mais vous...

L’heure du coucher va bientôt arriver et le stress commence à se faire ressentir. Votre fils ne veut plus dormir tout seul. Pas de panique, cet article vous expliquera la raison et vous donnera quelques astuces pour y remédier.

Le moment du coucher, source d’anxiété pour l’enfant ?

Mon fils de 2 ans ne veut plus dormir seul. Que faire ? Que ce soit au moment de la sieste ou du coucher, endormir votre garçon est toujours difficile ? Cela s’explique par une anxiété qui est une réaction de peur. En effet, le moment du coucher peut être vécu comme un moment de séparation pour l’enfant.

Certes, c’est un peu exagéré, mais c’est tout à fait une réaction normale. La peur chez l’enfant se traduit souvent par la peur face à un inconnu ou un changement. Dans certains cas, elle peut être très utile, car elle permet à l’enfant d’agir avec prudence face à certaines situations.

La peur est une réaction normale à ce stade de sa vie, mais n’ayez crainte. Cela tend à disparaître au fur et à mesure qu’il grandit.

Dans ce cas de figure, il est impératif de trouver un moyen de le réconforter. Le plus important est de comprendre cette anxiété et de la maîtriser le plus vite possible.

Commencer par aider votre enfant

La gestion de l’anxiété n’est pas souvent chose facile surtout pour un tout petit. Voici quelques conseils pour l’aider à traverser ses périodes difficiles :

– Lors des transitions, n’hésitez pas à lui offrir un objet qui pourra le rassurer, à l’exemple d’un doudou.
– Mettez en place des routines à certaines heures de la journée. Cela lui servira de repère et lui apportera aussi le sentiment d’être en sécurité dans son environnement.
– Soyez à l’écoute et essayez d’être calme en sa présence.
– Ne minimisez pas votre enfant même si vous trouvez sa réaction exagérée. Sachez inhiber sa peur en étant à ses côtés lors de l’instant dodo.
– Ne pas brusquer l’enfant. Laissez-lui le temps nécessaire pour faire face à ses propres peurs. En effet, il doit apprendre de par lui-même, à faire face à sa peur et à le surmonter.
– Dans le cas d’un changement, prenez toujours le temps de lui expliquer les évènements qui vont suivre.
– Faites en sorte de lui permettre de bouger tous les jours. Il serait bon de lui trouver des activités où il pourra courir, danser, sauter, bref, des activités destressantes pour son âge.
– N’oubliez surtout pas de le féliciter. C’est une façon de réduire son anxiété.

Apprendre à votre enfant à dormir tout seul dans son lit

Il est important que votre enfant apprenne à gérer cette situation d’anxiété et qu’il comprenne qu’il est capable de dormir seul. Habituellement, ce genre de situation se résout assez vite une fois que l’enfant n’a plus cette impression d’isolement. Un enfant a le sommeil fragile quand son apprentissage de l’autonomie ne se fait pas à temps.

Il est conseillé de le faire le plus tôt possible. Ainsi, les habitudes qui fragilisent le sommeil n’auront pas le temps de s’installer. Si votre enfant est capable de s’endormir seul, il sera aussi capable de s’auto apaiser lors de ses réveilles nocturnes.

Mais le plus important et l’accompagnement de l’enfant dans sa transition.

Un autre article qui pourrait vous intéresser: quand disparaissent les nausées de grossesse?

- A word from our sposor -

Mon fils de deux ans ne veut plus dormir tout seul : la solution pour y remédier